2/27/2013

Booz, ou le poète cosmique atomique du Rock Français,

Booz fut le premier Underground de ce pays,

Booz, prototype divin du clochard céleste,


Booz fut le premier Beatnik en France,

Booz, éternel précurseur, fut le premier à chanter sur l'écologie et les dangers du nucléaire,


"Dans Quel Etat j'Erre" est souvent considéré par la jeune génération comme l'album qui inventa le rap français,


Les trois albums mythiques d'Emmanuel Booz, "le Jour où les Vaches", "Clochard" et "Dans Quel Etat j'Erre", sont maintenant disponibles sur le site internet du label "Musea" au format digisleeve, agrémentés de nombreux bonus.
Pour vous les procurer, voici le lien vers la boutique en ligne de l'éditeur :



2 Comments:

Blogger Oly said...

Bonsoir mon Oncle.

Une salutation bien Tatiesque et qui vient de loin. Qui sent les plats de tomates dégustés sur la terrasse creusoise de Titi et Lolin. Elle revient avec cette odeur de cheminée du salon ou tu nous berçais de tes aventures. Comme je l'avais prédit à Jean-Mi, nous nous sommes perdus de vus tous les deux. Peut être te rappelles-tu cet anniversaire ou nous étions descendus tous les deux de Saint Laurent pour lui faire la surprise. Jean-Mi allait mal, Lolin et Titi aussi. C'était du mauvais groove sous les étoiles.
Il me reste tous ces souvenirs, et tout ce qui me fait avancer maintenant. On avait mille an d'avance, et j'ai pu voir dans les années qui ont suivi à quel point c'était drôle. J'écris un peu comme on jette une lettre à la mer, ou plutôt comme on souffle la fumée de sa cigarette dans le vent du soir face aux collines que l'on aime. Tranquillement. J'ai choisi d'avancer. J'ai repris mes études pour enfin trouver ma place et je suis maintenant enseignant. Je n'arriverai probablement pas à donner mille ans d'avance à mes mômes, mais je m'efforcerai de leur donner quelques années.
Je lis du Christian Bobin à mes gamins. J'espère les amener à Bourganeuf un de ces 4, mais je n'arrive pas à franchir le pas. Je leur raconte cette jeunesse dorée dans les bois de la Creuse. Je leur apprend à tout regarder avec des yeux neufs. Je leur parle de toi aussi. Corwin apprend la guitare comme toi, il ne fait que des gammes avant d'avoir le droit de faire un morceau.

J'espère que ces mots te trouveront. Et surtout qu'ils te trouveront bien.

Encore merci Oncle Manu. Je serai heureux de te lire.

Olivier
Ton neveu creusois d'adoption puis bénévole en transit à la ferme des Vigneaux

12:43 AM  
Blogger Ester Piral said...

Très ému par ton message
donne moi ton numéro pour que je puisse t'appeler ou dis moi comment te joindre
Je ne sais pas comment fonctionne le net, j'ai eu de l'aide pour cette fois
A toute à l'heure
Cosmic oncle

6:53 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home